2 - Le baptême de Clovis site 14

Billet d’humeur de Monck le Franc (celui qui rêve de restaurer le roi très-chrétien sans faire couler une goutte de sang)

Le 1er mai, Marine le Pen, vous avez appelé de vos vœux « Un vrai chef pour la France ».

A qui pensez-vous ? Un vrai chef ? Une vraie cheffe, comme le disent les Suisses ?

Paradoxal pour ne pas dire  assez sérieusement contradictoire de faire cette déclaration, que nous qualifierons de « bonapartiste », et nos ennemis de « fâchiste », au pied de Jeanne d’Arc.

Mais chère Marine, la Pucelle n’a pas pris le pouvoir POUR ELLE ; elle est venue sauver  la France.

Jeanne a chassé les Godons de chez nous où ils se comportaient mal, comme vous rêvez de chasser les mauvais immigrés, bien sûr. Mais elle n’a jamais eu l’intention de s’installer au Louvre. Elle a remis sur le trône, après l’avoir fait sacrer à Reims, le Roi légitime, qui n’a pas choisi de naître roi de France.

Je ne vois pas ce qui vous empêche de faire de même.

Vous feriez taire instantanément les rumeurs « autoritaristes » à votre endroit, et vous résoudriez d’un coup ce qu’aucun républicain, pas même vous, ne réussirez : faire revenir les capitaux et les cerveaux ayant fui à l’étranger la fiscalité française, et leur permettre d’y implanter des entreprises viables : demandez à n’importe quel gestionnaire de fortune de vos amis : ils ne reviendront pas ! pas pour 5 ans !

Il faut que le pouvoir régalien soit mis hors de portée de l’incertitude juridique conséquence de la démocratie.

Encore un effort.

Vive le Roi, quand même !

Source : CER