Ils n’étaient pas moins de 700 nervis de la préfecture de Police dépêchés pour provoquer les manifestants venus accueillir le Pleutre de Tulle devant M6. Face à eux des enfants, des mères de famille, des jeunes gens aux affiches bariolées et aux sourires frondeurs. Cette loi décidément ne passe pas. Cette loi continue à réveiller l’esprit contestataire qui habite la culture française. Et ce ne sont pas les vulgaires rôts du plus mauvais président de la cinquième République qui arrêteront ce regain de conscience politique.

e30dkd[1]

Les rédacteurs de Nouvel Arbitre étaient encore présents ce soir au milieu des manifestants pour vous proposer le récit de cette soirée qui continue actuellement par un vaste cache-cache pour Tous sur les Champs. Il se raconte que le Pleutre de Tulle y dîne à une Table hors de prix. Mais promis notre président est normal.

nk7fn[1]

L’ambiance est déterminée mais festive, bien que malheureusement trop lointaine du siège de la chaîne de télévision M6 pour réellement inquiéter notre Pleutre de Tulle. Notons toutefois que pour un président normal, ne plus pouvoir se déplacer sans craindre une contestation massive relève du paradoxe. Pourtant les manifestants sont sympas, qu’on se le dise !

emvlk[1]

Les organisateurs de lancer quelques nouveaux slogans comme : « Peillon, Peillon, t’es pas mon genre » qui a rencontré un franc succès. Les manifestants ont vivement regretté deux choses: l’absence de Marie-Cap, la nouvelle égérie de la Manif Pour Tous, et accessoirement les délires d’Albéric Dumont qui a interdit l’accès à la place à Béatrice Bourges. Grotesque.

 

 

C’est également l’occasion pour les organisateurs de La Manif Pour Tous de préciser leur stratégie: s’employer à attaquer la racine de la Loi Taubira en attaquant de front la théorie du Genre mais également continuer à harceler les ministres et le Pleutre de Tulle. Rendez-vous Vendredi pour un accueil devant Science-Po, la rue Saint Guillaume va nous entendre !

La Rédaction de Nouvel Arbitre