dimanche 12 mai 2013

Manifestation de harkis à Paris contre l'abandon

Entre 100 et 150 personnes représentant les harkis ont manifesté aujourd'hui, à Paris, pour réclamer le respect des promesses de François Hollande sur la reconnaissance de l'abandon par la France, à la fin de la Guerre d'Algérie, de ces supplétifs de l'armée française, a constaté un journaliste de l'AFP.Vieux harkis couverts de médailles, hommes plus jeunes, femmes accompagnées d'enfants s'étaient réunis devant le Palais de Justice, sur l'île de la Cité, à l'appel d'une quarantaine d'organisations. Après avoir crié des slogans comme... [Lire la suite]
Posté par Etendard royal à 20:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mardi 19 mars 2013

Le 19 mars : un jour de deuil, de honte et d’imposture.

Le 18 mars 1962, à Évian, les pourparlers engagés depuis des mois entre les représentants du gouvernement de la République française et leurs interlocuteurs mandatés par le FLN, alias Gouvernement provisoire de la République algérienne, aboutirent enfin. Le 8 avril 1962, le corps électoral métropolitain approuva par 90 % des suffrages exprimés les accords d’Évian, censés mettre un terme au conflit sanglant qui, en huit ans, avait fait près de 400 000 morts du côté de la rébellion et 30 000 dans les rangs de l’armée... [Lire la suite]
Posté par Etendard royal à 19:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
vendredi 15 mars 2013

Connaissez-vous Jacques Dupont ?

Jacques Dupont suit des études au Lycée Henri IV où il se lie avec des monarchistes, futurs résistants. Pendant l'occupation, il tente de rejoindre Alger, en vain, car il est arrêté en Espagne. A la fin de la guerre, il s'engage dans l'armée de Lattre de Tassigny. Après avoir étudié le cinéma à l'IDHEC - il sort premier de sa promotion - Dupont réalise avec Shoendoerffer La Passe du Diablesur un scénario de Kessel. C'est ensuite Crève-coeur avec Alain Delon dans le rôle d'un engagé dans le bataillon français en... [Lire la suite]
Posté par Etendard royal à 14:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
lundi 11 mars 2013

11 mars 1963 : l’exécution de Jean-Marie Bastien Thiry

Il y a exactement cinquante ans, le lieutenant-colonel Jean-Marie Bastien-Thiry rendait son ultime souffle face à un peloton d’exécution. Il avait été condamné à mort le 4 mars précédent par le tribunal militaire de justice pour son implication dans l’attentat du Petit-Clamart commis le 22 août 1962. Bastien-Thiry dirigea le commando qui cribla de balles la DS présidentielle sans faire de blessés. Il avait alors utilisé un journal qu’il avait agité afin d’indiquer à ses hommes le moment où il leur fallait tirer. Durant le... [Lire la suite]
Posté par Etendard royal à 20:21 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
jeudi 10 janvier 2013

Le massacre imaginaire du 17 octobre 1961…

Bernard Lugan s’est fait une spécialité : il tire à vue sur les idées reçues, les clichés et autres mythes construits de toutes pièces. Et il n’en manque pas dès que journalistes et politiciens abordent les questions africaines. Son dernier livre « Mythes et manipulations de l’histoire africaine » les recense et leur tord le cou. Il en compte une quinzaine, de la seule culpabilité européenne dans la traite des Noirs à la prétendue complicité de la France dans le génocide au Rwanda. Boulevard... [Lire la suite]
Posté par Etendard royal à 21:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
vendredi 21 décembre 2012

Hollande en Algérie : ce qu’en disent les pieds-noirs

Le chef de l’État français devait-il aller en Algérie ? Que devait-il traiter en priorité ? Réponses de six grandes associations. Aucune n’a été invitée à ce voyage officiel. Yves Sainsot président de l’Association nationale des Français d’Afrique du Nord, d’outre-mer et de leurs amis (Anfanoma) Que M. Hollande aille en Algérie, soit. Mais il devrait se borner au rôle politique qui est le sien, tourné vers l’avenir, renoncer à toute idée de reconnaissance – repentance déguisée – et laisser le passé aux historiens. Il devait... [Lire la suite]
Posté par Etendard royal à 13:48 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
lundi 26 novembre 2012

L'imposture du 17 octobre

17 octobre 1961 : une manifestation interdite du FLN en plein Paris tourne au drame. La police réagit brutalement. Voici dans quelles conditions et pourquoi les Algériens et la gauche française en ont fait un “mythe”.  Le président de la République a signé, le 17 octobre dernier, un communiqué de cinq lignes qui dit ceci : « Le 17 octobre 1961, des Algériens qui manifestaient pour le droit à l’indépendance ont été tués lors d’une sanglante répression. La République reconnaît avec lucidité ces faits. Cinquante et un ans... [Lire la suite]
Posté par Etendard royal à 21:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
mardi 20 novembre 2012

Bigeard parmi les siens

    Menacé par l’oubli aux Invalides, il sera un héros de légende au milieu de ses compagnons d’armes à Fréjus. Le matin du 20 novembre 1953, la météo est franchement maussade au-dessus du Nord-Tonkin. Les avions qui transportent les parachutistes du 6e BPC ont dû attendre 9 heures pour décoller de Haiphong. Ils ont mis le cap sur un village encore inconnu, Diên Biên Phù. Le bataillon doit s’en emparer. Le premier à être largué est le chef de bataillon Marcel Bigeard, 37 ans, guerrier déjà remarqué en Indochine. Les paras... [Lire la suite]
Posté par Etendard royal à 20:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
samedi 10 novembre 2012

Le général Bigeard

Le 20 novembre 2012 le général Bigeard rejoindra ses compagnons d'armes au mémorial des guerres d'Indochine à Fréjus où une stèle sera dévoilée.Cette date correspond au lancement de l'opération Castor avec le largage du 6ème BCCP du commandant Bigeard, elle correspond également au déclenchement de la bataille de Dien Bien Phu. Général à fort caractère, Marcel Bigeard illustre à lui seul un siècle d'hostoire militaire. Issu d'une région fortement marquée par son passé historique, Marcel Bigeard est recruté à 20 ans dans... [Lire la suite]
Posté par Etendard royal à 19:40 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
samedi 27 octobre 2012

Hélie de Saint-Marc, "Honneur et Fidélité" jusqu'au bout

Hélie Denoix de Saint Marc fût un très grand soldat et reste un officier admiré dans le monde combattant et bien au delà, un officier qui a appliqué la de vise de la Légion, "Honneur et Fidélité", durant toute sa vie. Issu d’une famille de la vieille noblesse française basée en Dordogne, il reçut une éducation plutôt classique et traditionnelle à une époque où le devoir et le travail étaient des valeurs fondamentales. En 1940 éclate la guerre qui aboutit à l’effondrement de la Nation. Hélie qui a 18 ans entre alors dans... [Lire la suite]
Posté par Etendard royal à 12:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,