TÉMOIGNAGES DE HITLER ET DES PAPES PIE XI ET PIE XII

 

Dans son Mein Kampf datant de 1925, Hitler ne peut livrer toute sa pensée car il n’a pas encore conquis le pouvoir, néanmoins certains passages sont déjà très hostiles au christianisme. Une fois à la tête de l’Allemagne, il organise une persécution telle qu’en 1937, le pape Pie XI et le cardinal Pacelli (le futur Pie XII) dénoncent le nazisme dans l’Encyclique Mit Brennender Sorge. Peu après, la véritable pensée du Führer s’exprime dans les Libres Propos sur la Guerre et la Paix(1941-1944). D’aucuns prétendent que ces propos ont été déformés par le haut dignitaire nazi Martin Borman, pourtant ils correspondent exactement aux positions condamnées dans l’Encyclique de 1937.